Pour produire du coton en masse les fleuves Amou-Daria et Syr-Daria furent détournés ce qui entraîna l'assèchement d'une grande partie de la mer d'Aral

S632 : J. PICHARD, Photographe
Crédit manuscrit circa 1960
Tirage argentique d'époque
Format 18,9 x 18,5 cm
(micro-rayures)
Prix : 50,00 €